LE PALAIS DE CHAILLOT
A PARIS
(75016)

par "Marie51"



Le Château de Chaillot est un château bâti à Paris, dans le XVIe arrondissement, en région Ile-de-France, en France. Le Palais de Chaillot se situe sur la colline de Chaillot, dans le 16e Arrondissement, place du Trocadéro-et-du-11-Novembre, à Paris. Le Château de Chaillot fut constuit lors de l'Exposition Universelle, en 1937, par les architectes et grands prix de Rome Léon Azéma, Jacques Carlu et Louis-Hippolyte Boileau, en lieu et place du palais du Trocadéro.


CC BY-SA 4.0

Le palais du Trocadéro sera finalement détruit, et remplacé par le Palais de Chaillot, qui fut bâti pour l'exposition spécialisée, de 1937, qui reprendra lui-même l'essentiel de l'ossature de l'ancien édifice, dont les ailes et les verrières et la fondation des colonnades (seule la partie centrale du Palais du Trocadéro laissera la place à une esplanade, ce qui impliqua de creuser sous terre, pour enfouir le nouveau théâtre).



CC BY-SA 4.0

Seront également conservées les « fermes métalliques curvilignes en tôle découpée de la charpente », visibles dans la galerie des moulages du Musée de Chaillot bien que la structure générale devienne en béton armé, les piles porteuses étant doublées de pierres meulières, les murs étant édifiés en moellons de pierre, en parpaings de béton, en briques pleines ou creuses, alors qu'ils sont ensuite recouverts de plaques de pierre de Bourgogne et de pierre reconstituée. Il est bon d'observer que derrière ces plaques se trouvent encore les murs de pierre de l'ancien Palais du Trocadéro. Les planchers sont constitués de dalles de béton armé alors que les menuiseries sont métalliques. Elles ont été posées assemblées.



Le nouveau projet est représentatif d'un style épuré et néoclassique dit « de l'entre-deux-guerres », contrastant avec l'ancien bâtiment, jugé trop éclectique, voire indéfinissable ; Azéma parle même d'un projet « néo-romain » bien qu'il ne faille pas y voir une résonance particulière à l'architecture totalitaire, ce type de bâtiment étant courant à cette période également aux États-Unis ou au Royaume-Uni.


Parmi les projets initiaux n'ayant pas été retenus, on compte celui d'Auguste Perret, qui entrait dans le cadre de son désir de créer un axe allant de la place Dauphine à la place d'Italie. Au Trocadéro, il propose de créer une « Cité des Musées », quatre grands édifices reliés par une colonnade d'environ 200 mètres, plusieurs terrasses permettant plus bas de rejoindre la Seine.



La crise économique et la chute du gouvernement Daladier, partisan du projet, conduit dès lors à choisir une idée moins coûteuse, qui reprend pour partie la structure de l'ancien palais du Trocadéro.



Il fut édifié, à partir de 1934, sur les structures anciennes du Palais du Trocadéro, construit par les architectes Gabriel Davioud et Jules Bourdais, pour l'Exposition Universelle de 1878.


CC BY-SA 3.0

Les architectes Jacques Carlu, Louis-Hippolyte Boileau et Léon Azéma furent chargés du projet. On choisit d'« enchemiser » les ailes de l'ancien palais en les « doublant par une nouvelle galerie, du côté Seine » mais de détruire la salle de spectacle et des deux tours pour les remplacer par une simple esplanade, dans l'« axe tour Eiffel-École militaire » alors qu'une « nouvelle salle de théâtre fut aménagée sous ce parvis ».



Le style du nouveau Palais est « Monumentaliste Néo-Classique ». La superficie du nouveau palais est portée à 41 000 m2, contre 17 000 auparavant. La nouvelle esplanade est ouverte sur 125 mètres et large de 60 mètres.



Pour contenter les architectes non retenus par le concours, certains se voient confier une partie des travaux : Édouard et Jean Niermans aménagèrent la nouvelle salle de spectacle, Louis Süe et Gustave-Louis Jaulmes décorant le foyer, le bar-fumoir et la galerie centrale du foyer et Roger-Henri Expert les fontaines.



Des grèves syndicales ponctuent néanmoins la construction en 1936 et le palais ne sera pas achevé à temps, du moins pour les parties intérieures, le théâtre n'étant terminé qu'en 1939. La revue La Nature note, dans son numéro du second semestre de 1936 : « Un coup de mine dans les arcades du Trocadéro : construit pour durer des siècles, l'ancien palais aura été abattu au bout de 57ans». Contrairement à l'ancien, le nouveau Palais de Chaillot offre une harmonie générale dans ses proportions.



La trouée centrale est décorée de statues en bronze doré. Les deux pavillons de tête sont surmontés, de groupes monumentaux sculptés, par Raymond Delamarre et Carlo Sarrabezolles.


Le Palais de Chaillot est essentiellement constitué de deux ailes semi-circulaires entourant une esplanade qui ouvre sur un parterre de bassins et de jets d'eau spectaculaires, puis sur une vue remarquable de la Tour Eiffel.



Le Palais de Chaillot accueille plusieurs entités :

- la Cité de l'Architecture & du Patrimoine
- le Musée de la Marine
- le Musée de l'Homme
- le Théâtre National de Chaillot




Une pléiade d'artistes a collaboré à la décoration intérieure du Palais de Chailot, qui abritait, en 1997, le Musée de la Marine, le Musée de l'Homme, le Musée des Monuments Français, la Cinémathèque Française et le Théâtre National de Chaillot, qui fut l'ancien Théâtre National Populaire, fondé en 1938 et, profondément remanié, en 1975.



Le Palais de Chaillot a été classé aux M.H partiellement le 24/12/1980.

Adresse :
Palais de Chaillot
1 place du Trocadéro
75016 Paris
Tel.: 01 58 51 52 00

Coordonnées par GPS : 48° 51' 45" Nord, 2° 17' 16,3" Est


Mise à jour le 3/01/2020


Marie51



Retour



www.mes-ballades.com12/07/2007-26/11/2021 - Tous Droits Réservés