LE CHATEAU
DE VAUX-LE-VICOMTE
A MAINCY
(77950)

par "Marie51"




Situé entre Meaux et Melun, vous pourrez admirer le Château de Vaux-le-Vicomte, qui se trouve à Maincy, en seine-etMarne. Ce petit chef d'œuvre du 17è siècle, inspira le Château de Versailles mais coûta la vie à Nicolas de Fouquet, provoquant la jalousie du Roi XIV..



Vaux fut le paradis de nombreux artistes français durant dix ans (écrivains, poètes, peintres, sculpteurs) qui s'ingénièrent à embellir par leurs talents conjugués, la beauté du château.



Ami des artistes tels que Molière, La Fontaine, le Notre et Poussin, la Quintinie, Le brun, Pujet, Nicolas Fouquet offrit à ceux-ci des emplois et de nombreux dons.



C'est grâce à Nicolas Fouquet (1615-1680) que fut construit le Château de Vaux le Vicomte. Son père avait été l'homme de confiance du Cardinal de Richelieu. Nicolas Fouquet offrit ses nombreux services au jeune Roi Louis XIV.



Le Trésor royal était devenu vide. C'est à Nicolas Fouquet que fut confié le soin de trouver de l'argent pour payer les besoins des administrations, la solde des soldats, les frais alimenté par les fêtes de la cour et satisfaire l'avidité de Mazarin.



C'est ainsi qu'il travailla conjointement avec Jean-Baptiste Colbert, intendant privé du Cardinal Mazarin, descendant d'une longue lignée de marchands-banquiers, qui se mit à le jalouser.



En mars 1661, quand Mazarin mourut, le jeune roi Louis XIV décida de supprimer le poste de premier Ministre et d'en priver Fouquet. Colbert, jaloux lui aussi de son succès, va s'ingénier à semer le trouble dans l'esprit du roi, le montant contre Fouquet.





En mai 1661, le roi Louis XIV décide, cette fois, de se débarrasser de Fouquet. Il le flatte en lui demandant d'organiser une immense fête dans le Château de Vaux le Vicomte et de lui dévoiler les derniers aménagements qu'il a faits.





Flatté, Nicolas Fouquet va organiser une fête splendide le 17/8/1661. Ce sera la dernière, pour lui, malheureusement.



Voltaire citera à juste raison :

"A 6 h du soir, Fouquet était le roi de France. A 2 h du matin, il n'était plus rien".



26.05.2008

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés