DECOUVERTE DE LA FAUNE
DANS LA SOMME
(80)

par "Marie51"



Aujourd'hui, je vous propose de découvrir la Faune qui vit dans la Somme, dans la région les Hauts de France, en France. Nous allons commencer par découvrir ses Oiseaux, qui peuplent la Somme, puis nous irons à la recherche de ses mammifères, puis de ses poissons de ses Insetes, etc.

- LA SPATULE BLANCHE (Espèce Protégée):


Armée d'un long bec fin, la Spatule Blanche fouille inlassablement les fonds vaseux, à la recherche de vers et animacules. C'est l'oiseau du Marquenterre. On a répertorié une quarantaine de couples nicheurs dans la région des Hauts de France, en France. La Bergeronnette grise mesure entre 16cm et 19 cm, avec une longue queue. Elle pèse environ 25 grammes. Son nid est composé de paille, de feuilles et de racines. Elle vit dans des espaces ouverts, souvent à proximité des habitations et des points d'eau. Elle niche dans les interstices des murs de pierre, sous les toits, dans les ponts ou dans des trous d'arbres. C'est un insectivore se nourrissant essentiellement de mouches, de moustiques et de fourmis. Elle aime picorer les insectes au sol, mais sait aussi les capturer en plein vol. Au sol, elles piètent, en marchant, une patte devant l'autre. Elles ne sautillent pas comme le rouge-gorge ou le moineau. À terre, elles agitent constamment leur queue, elles sont parfois appelées hochequeues. Selon les périodes, la bergeronnette peut présenter un comportement territorial mais en été et en automne, elle forme des dortoirs collectifs, sur des buissons, des arbres ou des roseaux. Elle se nourrit principalement de mouches, de moustiques et de fourmis. Elle peut picorer les insectes au sol, ou les capturer en plein vol. La femelle pond 5 à 6 œufs gris foncé qu'elle couve pendant 12 à 14 jours. Les oisillons sont aveugles à la naissance et sont nourris par les deux parents. Ils volent au bout de 15 jours. La Spatule Blanche est une espèce protégée.


- LA BERGERONNETTE GRISE :


La Bergeronnette grise de son nom scientifique est appelée Motacilla alba, mais aussi Hochequeue gris. Elle fait partie de la Faune qui vit dans le département de la Somme,en région les Hauts de Fance, en France. C'est un petit passereau de la même famille que les pipits et la sentinelle. Il n'est pas rare de découvrir aussi la jolie bergeronnette grise qui demeure assez sauvage et prête à s'envoler si vous vous en approchez. Elle est sédentaire dans la partie la plus douce de son habitat et migre vers le Sud dans les autres cas. Autrefois, elle était appelée « la lavandière » en 1778.


- LA MOUETTE RIEUSE :


La Mouette rieuse fait aprtie de la Faune qui vit dans le département de la Somme, en région les Hauts de France,en France. Son nom scientifique est Chroicocephalus ridibundus. C'est une espèce d'oiseaux de la famille des Laridae. Le long de la mer, le soir, on peut voir se regrouper les mouettes rieuses en pleine parade nuptiale. La Mouette rieuse fréquente les , les étangs, les marais et les étangs côtiers. Elle se trouve également en ville et dans les zones cultivées. La Mouette rieuse est une espèce sociable et peu farouche. Son nom vient de son cri rauque et sonore. La Mouette rieuse niche souvent en colonies de tailles variables, où les couples isolés peuvent s'installer et se reproduire avec succès. La femelle pond 1 seule couvée par an, composée de 3 œufs, d'avril à juillet. Le nid est de construction variée, composé de matériaux végétaux posés sur des touffes de laîche ou de joncs, sur des îlots sableux ou herbeux.


- L'AVOCETTE ELEGANTE (Espèce Protégée):


L'Avocette fait partie de la Faune vivant dans la Somme, en région les hauts de France, en France. L'Avocette élégante est appelée de son nom scientifique Recurvirostra avosetta. C'est la seule espèce d'avocette qui vit en Europe. Marchant à petits pas, d'un air prudent, munie d'un bec ressemblant plus à une aiguille qu'à un bec, l'Avocette élégante s'avance dans l'eau, en quête de nourriture. L'Avocette élégante adulte possède un plumage blanc sauf un capuchon noir et des marques noires sur ses ailes. Son bec est long et incurvé vers le haut. Ses pattes sont longues, de couleur bleutée. Les juvéniles sont de couleur marron alors que les adultes portent du noir, et la partie blanche est souvent parsemée de taches grises. La Taille de l'Avocette élégante fait 42 à 45 cm. Son Envergure fait 77 à 80 cm. Son Poids varie de 250 à 400 grammes. L'Avocette blanche peut vivre 25 ans. Elle se nourrit de crustacés, de larves et de vers, grâce à son long bec, effilé et sensible, qui lui permet de fouiller la vase pour les trouver. Les avocettes nichent sur le sol, souvent en petits groupes, parfois avec d'autres espèces. Entre 3 et 4 œufs sont pondus, une fois par an, dans une cuvette remplie de débris végétaux. Elles nichent en Europe tempérée et en Asie proche ou centrale. C'est une espèce migratrice. La plupart passent l'hiver en Afrique ou en Asie du sud. Quelques-unes hivernent en France, en Espagne ou dans le sud de l'Angleterre. L'Avocette élégante bénéficie d'une protection totale sur le territoire français depuis l'arrêté ministériel du 17 avril 1981 relatif aux oiseaux protégés sur l'ensemble du territoire. La Mouette rieuse peut vivre jusqu'à 30 ans.


- LES ECHASSES BLANCHES (Espèce Protégée):

CC BY-SA 4.0

Il y a aussi parmi la Faune qui vit dans le département de la Somme, la délicate échasse blanche, à l'air si fragile, qui vous observe, d'un air à ne pas y toucher, prête au moindre geste brusque de votre part, à s'envoler. L'Échasse blanche est appelée de son nom scientifique Himantopus himantopus. C'est un oiseau qui appartient à la famille des Récurvirostridés et à l'ordre des Charadriiformes. Le dessous de ses ailes triangulaires semble tout noir. Ses pattes dépassent de la queue de 15 cm environ. L'échasse blanche émet un cri insistant et plaintif. Cet échassier est de taille moyenne. Sa longueur totale fait 37 cm et 75 cm d'envergure. L'échase blanche est reconnaissable à ses formes élégantes, ses couleurs contrastées et ses très longues pattes roses semblables à des échasses. Elle aime se nourrir d'invertébrés principalement d'insectes aquatiques et de mollusques, attrapés dans la vase, le sable, la végétation ou à la surface de l'eau. En France, c'est une visiteuse d'été nichant régulièrement en Camargue, dans les Dombes, en Bretagne, en Picardie et dans le Pas-de-Calais. Son nid est un creux dans la vase ou le sable, souvent sur des îlots, en eau peu profonde. Il est garni d'herbes ou de feuilles. 3 à 4 œufs sont déposés en une ponte d'avril à juin. L'Echasse blanche bénéficie d'une protection totale sur le territoire français depuis 1976.


- LE HERON GARDE-BOEUFS :


Le Héron-Garde-Boeuf est un oiseau sauvage qui fait partie de la Faune vivant dans le département de la Somme, en région Les Hauts-de-Fance, en France. Son plumage est d'un beau blanc. Guère sauvage, il reste d'un calme absolu en vous regardant du coin de l'oeil. Celui-ci se nourrit des insectes qui viennent piquer les boeufs, sur leur dos ou la tête. Le Héron garde-bœufs est un oiseau asse trapu de 88 à 96 cm d'envergure, de 46 à 56 cm de longueur. Son poids varie d 270 et 512 grammes. Il posède un cou court et épais, un bec robuste et une posture voûtée car il rentre son cou dans les épaules. L'adulte, hors période de reproduction, a un plumage principalement blanc, le bec jaune et les pattes d'un gris-jaunâtre. Au cours de la saison de reproduction, les adultes de la sous-espèce nominale développent un plumage orange chamois sur le dos, la poitrine et la couronne, alors que le bec, les pattes et les iris deviennent rouge vif pour une brève période avant l'accouplement. Les deux sexes sont semblables mais le mâle est légèrement plus grand et a un plumage nuptial un peu plus étendu que la femelle. Les juvéniles n'ont pas plumes colorées et ont un bec noir. Le Héron Garde-Boeuf vit environ 15 ans. Il lance un cri calme, rauque « rick-rack » seulement en période de reproduction, sinon c'est un oiseau silencieux.


- LE ROSSIGNOL :


Le Rossignol philomèle fait partie de la Faune qui vit dans le département de la Somme, en région les Hauts de France, en France. C'est une espèce d’oiseaux de la Famille des Muscicapidae. Il habite la forêt, de préférence près des points d'au ou il aime s'abreuver, mais on le trouve aussi dans les jardins, les bosquets ou vergers. Son poids est léger : 20 grammes. Son chant est des plus mélodieux mais aussi complexe. En effet, ont dit qu'il chante, gringotte, quiritte ou trille, de jour comme de nuit. Les chercheurs ont dénombré entre 120 et 260 séquences différentes, qui durent de 2 à 4 secondes. Le jeune mâle apprend à chanter en écoutant les plus expérimentés. Son chant permet de marquer son territoire, ou de tenter de séduire les femelles. Dès qu'ils sont appariés, les mâles s'arrêtent généralement de chanter la nuit. Son célèbre chant nocturne sert avant tout à attirer les femelles. Cet oiseau se nourrit de baies, d'araignées ou de petits insectes. Son envergure est de 22 cm et 24 cm pour une hauteur d'environ 16 cm. Le Rossignol pèse de 18 à 27 grammes. Son plumage est brun avec la queue rousse, ses pattes sont longues. En septembre, il migre vers l'Afrique subsaharienne en passant par le détroit de Gibraltar. La reproduction a lieu de Mai à Juin. Son nid est peu ordonné et souvent à 30 cm du sol. La femelle Rossignol pond 4 ou 5 œufs, de tons bleutés ou verdâtres, légèrement tachetés. L'incubation dure environ 14 jours. L'émancipation dure 11 à 12 jours et le vol suit peu après. La première nidification se passe au printemps suivant. Le Rossignol vit environ 6 ans. Dans la traditiona populaire, le rossignol annonce le printemps et il est surtout le symbole de l'amour.


- LE TROGLODYTE-MIGNON:


Le Troglodyte mignon est aussi appelé le roitelet des haies est un petit oiseau très discret, qui fait partie de la Faune qui vit dans la Somme, en région Hauts de France, en France. Ce passereau fait partie de la famille des Troglodytidae et est préente dans presque toute l'Europe. Son corps rond est revêtu d'un plumage brunâtre et légèrement barré. Son bec est mince et très pointu. Ce petit oiseau est surmonté d'une petite queue, presque toujours dressée verticalement.La taille du Troglodyte mignon est de 9 à 10,5 centimètres. L'envergure de ses ailes est de 14 à 15 centimètres. Ce petit oiseau pèse 8 et 13 grammes maximum. Qu'il s'agisse d'un mâle, d'une femelle ou d'un juvénile, on ne peut les distinguer. Il fait partie des oiseaux les plus petits d'Europe après le roitelet. Il vole sur de courtes distances, de façon rectiligne. C'est un insectivore qui se nourrit principalement d'insectes et de petits invertébrés. Le mâle va construire plusieurs gros nids de mousse, en forme sphérique, à faible hauteur, dans le creux d'un arbre ou le trou d'un mur, dans le sous-bois, les parcs, les jardins ou se trouven des fourrés épais, ou les landes. Très difficile dans son choix, la femelle les visitera tous, accompagné du mâle puis en choisira un ou elle couvera ses oeufs. Le mâle en choisira un pour lui. Après l'accouplement, la femelle va pondre 5 à 7 oeufs, qu'elle couvera seule. Ils sont blancs tachetés de rouge. L'incubation dure entre 14 et 16 jours. Les deux parents nourrissent ensembles leurs petits. C'est un oiseau migrateur dans certaines parties du Nord de l'Europe qui migre dans l'Ouest du continent. Lorsqu'il est excité, le troglodyte mignon pousse des cris qui ressemblent à un « trrrrt » roulé ou un « tic tic tic... » sec. Son chant puissant et mélodieux est composé d'une longue série de notes aiguës et de trilles répétitives.


- LA GRIVE-MUSICIENNE :


La Grive musicienne est un petit passereau, de la famille des Turdidés. Elle est appelée de son nom scientifique Turdus philomelos. Elle peut vivre 14ans ! Longue de 22 cm, la Grive musicienne fait partie de la Faune qui vit dans la Somme, en région Hauts de France, en France. Ses ailes ont une envergure de 33 à 36 cm pour un poids de 65 à 90 grammes maximum. Moins sociale que la grive mauvis, la Grive musicienne se rencontre dans les bois, les jardins spacieux, les haies et les parcs publics. C'est un oiseau migrateur dont une partie migre en Afrique du Nord ou en Europe méridionale et occidentale. Le dessous de ses ailes en vol est de couleur orangée. La grive musicienne se nourrit de vers, de limaces, chenilles ou escargots, ainsi que de baies ou autres fruits. La grive musicienne recherche son alimentation principalement au sol. Friande d'escargots, elle a pour habitude de se servir d'une pierre comme enclume afin d'y casser leur coquille.En mars, les mâles reviennent en premier puis établissent leur territoire. Quelques jours après, arrivent les femelles qui choisissent leur partenaire. En avril, le couple construit le nid avec des tiges et brindilles entrelacées. Le fond du nid est lisse, recouvert d'argile, de limon et de salive. La femelle pond 3 à 6 œufs bleutés, parsemés de taches sombres. Elle les couve ensuite 12 à 14 jours. Les poussins sont ensuite nourris au nid pendant 2 semaines par les parents, puis iront à terre où les parents continueront à les alimenter durant 2 à 3 semaines. Cependant, la mère ne s'occupe que de 3 petits. Si elle en a eu plus, elle chassera ces derniers du nid, refusant de s'occuper d'eux.


- LA MESANGE-CHARBONNIERE (Espèce Protégée):

CC BY-SA 3.0

La Mésange Charbonnière est un petit oiseau qui fait partie de la Faune vivant dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France, en France. Sa taille est de 14cm. Son poids varie de 14gr à 16gr. Le Saviez-vous ? Lorsque la mésange pousse de petits cris, on dit qu'elle zinzinule ! La mésange charbonnière est appelée de son nom scientifique Parus major. C'est une espèce de passereaux de la famille des paridés. C'est la plus commune des mésanges eurasiatiques. La mésange charbonnière est l'une des plus grandes et lourdes mésanges (14 cm pour une envergure de 23 à 26 cm et une masse de 16 à 21 g), de la taille d'un moineau domestique. La Mésange Charbonnière est reconnaissable à sa calotte noire, ses joues blanches, son dos verdâtre et une bande noire (ou « cravate ») le long de son poitrail. Son ventre est jaune. Cette bande est moins large chez la femelle que chez le mâle. Cet oiseau se nourrit de petits invertébrés (blattes, sauterelles, criquets, demoiselles, petites libellules, chrysopes, perce-oreilles, punaises, fourmis, mille-pattes, mites, papillons de nuit, mouches, abeilles, guêpes, coléoptères, araignées, opilions, escargots, cloportes), de larves, de petits fruits et de graines. C'est une visiteuse habituelle des mangeoires en hiver. Une mésange charbonnière peut atteindre une quinzaine d'années mais l'espérance de vie en milieu naturel n'excède pas souvent quelques années (2 à 3 ans). Les mésanges sont utilisées par les jardiniers comme moyen de lutte biologique. Les arboriculteurs soucieux de limiter l'usage de pesticide placent parfois des nichoirs à mésange dans les vergers afin que celles-ci mangent les vers de la pomme et les pucerons. Cette technique est aussi préconisée pour lutter contre la chenille processionnaire. Elle semble aussi manger la chenille (mineuse du marronnier) responsable de la perte des feuilles prématurée des marronniers l'été en ville, dont Paris. Les jardiniers de la ville ont constaté un meilleur état des arbres dû à une moindre population de chenilles dans les jardins où ils maintiennent la présence des mésanges, l'hiver. La mésange charbonnière bénéficie d'une protection totale sur le territoire français depuis l'arrêté ministériel du 17 avril 1981 (modifié en 2009) relatif aux oiseaux protégés sur l'ensemble du territoire.


- LA CHOUETTE EFFRAIE :


La Chouette-Effaie fait partie de la Faune qui vit dans la Somme, en région les Hauts de France, en France. C'est l'espèce de Strigiformes la plus répandue au monde. L'Effraie des clochers (Tyto alba) est une chouette appelée aussi la Chouette-Effraie ou la Dame Blanche. On la retrouve partout dans le monde sauf en Antartique. La femelle est légèrement plus grande que le mâle, elle mesure 34 à 40 cm de long pour un poids de 570 g en moyenne. Le mâle mesure entre 32 et 38 cm pour un poids de 470 g. L'envergure est de 1,07 à 1,10 m pour les deux sexes2. L'effraie des clochers possède un masque facial blanc en forme de cœur. Le dessus du corps est gris cendré à brun jaune, richement pointillé et perlé de fines taches blanchâtres ourlées de noir. Le poitrail est blanchâtre à blanc roussâtre plus ou moins piqueté de brun foncé. Ses pattes sont longues couvertes de plumes blanches et munies de doigts puissants aux serres bien développées. Ses ailes sont longues et plutôt étroites. L'iris de l'œil est noir. Les sexes sont identiques. Son envergure va de 0,90 à 0,95 m et son poids est d'environ 415 gr. Son espérance de vie dépasse rarement 8ans à 10 ans avec des records de 18 ans et 21 ans. Elle claque également très fort du bec lorsqu'elle se sent menacée. Son cri est un « khrûh » ou « khraikh » rauque, strident et répétitif qu'on compare souvent au ronflement d'un dormeur, ponctué de sonorités aiguës. Il y a aussi un deuxième cri, le chant territorial du mâle, durant environ 2 secondes, qui fait un « chhhhhh » ou un « chakachaka ». On dit qu'elle chuinte. Bordée d'une frange souple, couverte d'un moelleux duvet, les plumes de l'effraie absorbent très bien les frottements de l'air et réduisent les turbulences. Son vol silencieux permet à la chasseresse de surprendre ses proies avant qu'elles ne s'enfuient ou se cachent. Elle chasse la nuit. Son régime alimentaire se compose essentiellement de petits rongeurs (campagnols, mulots, souris) et musaraignes. Plus rarement, elle capture des belettes ou des lapins, ainsi que des petits oiseaux, des chauves-souris, des amphibiens ou enfin de gros insectes.


- LE MERLE NOIR :

CC BY 3.0

Le Merle noir appelé Merle ou Turdus merula) est une espèce de passereaux de la famille des Turdidés. Il fait partie de la Faune qui vit dans le département de la Somme, en région les hauts de France, en France. Selon la latitude, le Merle noir peut être résident ou migrateur, partiellement ou entièrement. Le mâle de la sous-espèce holotype, celle qui est la plus répandue en Europe, est entièrement noir, à part le bec jaune vif et un anneau jaune autour de l'œil. Il possède un vaste répertoire de vocalises tandis que la femelle adulte et les juvéniles ont un plumage brun. Cette espèce niche dans les bois et jardins, dans un nid en forme de coupe, aux formes bien définies, bordé de boue. Le Merle noir est omnivore et consomme une grande variété d'insectes, de vers et de fruits. Le Mâle et femelle ont un comportement territorial sur le site de nidification, chacun ayant un comportement agressif distinct, mais sont plus grégaires lors de la migration ou sur les aires d'hivernage. Les couples restent dans leur territoire pendant toute l'année dans les régions où le climat est suffisamment tempéré. Son chant est mélodieux. La combinaison d'une ambiance bruyante le jour et de la pollution lumineuse affecte fortement le merle urbain qui se met à chanter jusqu'à cinq heures plus tôt que ses homologues vivant en milieu rural. Oiseau peu craintif tout en restant prudent, il s'apprivoise si bien qu'on le voit dans les jardins et les faubourgs faire son nid dans des endroits quotidiennement fréquentés par l'homme. Jadis, il était élévé en cage.
La parade nuptiale du mâle se compose de courses obliques combinées à des hochements de tête, le bec ouvert, et un chant émis avec une voix grave et étranglée. La femelle reste immobile jusqu'à ce qu'elle lève la tête et la queue pour permettre l'accouplement15. Cette espèce est monogame, la fidélité étant généralement la règle jusqu'au décès d'un des partenaires. Les 2 oeufs pondus par la femelle du Merle Noir sont bleus, légèrement mouchetés de taches sombres.


- LE PIC VERT :

CC BY-SA 2.0 de

Le Pic Vert fait partie de la Faune qui vit dans le département de la Somme, en région les Hauts de France, en France. Le Pic vert ou Pivert se nomme en langage scientifique Picus viridis. C'est une espèce d'oiseaux qui appartient à la famille des Picidae. Cet oiseau fait 30 cm de longueur et 40 à 45 cm d'envergure, pour un poids d'environ 200 gr. Le Pic Vert a la face supérieure verte, le croupion jaune, la face inférieure gris-vert et le dessus de la tête rouge. La femelle possède une moustache noire, alors que celle du mâle est rouge, entourée de noir. Les jeunes sont plus clairs et tachetés. Cet oiseau se nourrit principalement d'insectes et de larves, capturés sur le sol. Il aime particulièrement les fourmilières dans les prés, car les fourmis représentent plus de 90 % de son alimentation. Dans le sud de l'Europe, il s'attaque aux ruches en hiver. Son alimentation est complétée par des graines et des baies. On le trouve partout en Europe, en France sauf en Corse. Sédentaire, il vit dans les bosquets, les parcs, les vergers et jusqu'à 1 700 mètres en montagne. Ce pic creuse son nid dans le tronc d'un arbre feuillu (parfois même dans un poteau), durant au moins deux semaines. Le nid est profond de 20 à 50 cm, et l'orifice d'entrée mesure environ 5 à 7 cm de diamètre. La ponte (une seule par an) comprend de 5 à 8 œufs, blancs, couvés par les deux parents pendant une quinzaine de jours. Les jeunes restent environ trois semaines au nid, puis, après leur envol, vivent avec leurs parents pendant trois autres semaines. Comme tous les Pics Verts, cet oiseau a beaucoup souffert de la raréfaction de bois morts et d'arbres sénescents en forêt. Avec le Pic Mar, il semble cependant moins sensible à l'offre « forestière » de bois mort et gros bois-mort. Il est menacé également par l'Homme à cause de la déforestation car les arbres font partie de son milieu de vie.


- LE PIGEON-RAMIER :

CC BY-SA 2.5

Le Pigeon Ramier fait partie de la Faune qui vit dans le département de la Somme, en région les Hauts de France, en France. Il fait aprtie de la famille des Colombidae. Le Pigeon Ramier (Columba palumbus) ou Palombe est la plus grande et la plus commune des espèces de pigeons européens : il pèse de 460 à 570 grammes, son envergure est de 75 à 80 centimètres et sa longueur de 40 à 42 centimètres. Il est répandu aussi bien en forêt que dans les espaces urbains et ruraux. La colonisation des grandes villes est plus récente que celle réalisée par le Pigeon Biset. Les pigeons ramiers reviennent au nid initial de génération en génération, pendant dix ans.


- LE PINSON DES ARBRES :


Le Pinson des Arbres fait partie de la Faune, qui vit dans le département de la Somme, en région les Hauts de France, en France. Le Pinson des arbres est appelé de son nom scientifique Fringilla coelebs. C'est une espèce de petit passereau, partiellement migrateur, très répandu, de la famille des Fringillidés et de l'ordre des Passériformes. C'est l'espèce la plus fréquente des trois et la plus répandue des pinsons. Il a la taille d'un moineau. Le Pinson des Arbres est reconnaissable à la double barre alaire blanche et aux rectrices externes blanches de la queue, surtout visibles, en vol. Il faut environ 1300 voyages à la femelle pinson pour construire le nid. Granivore, le Pinson des Arbres devient insectivore durant la reproduction. La période de nidification a lieu du 1èr avril à début mai, la sonde période de fin mai à juin-juillet. La femelle a 2 couvées par an. Elle pond 4-5 œufs verdâtres ou grisâtres de 20 mm; puis les couvent durant 12 à 14 jours. Le premier envol des petits a lieu au bout de 12 à 14 jours.Le nid se situe entre 2 et 10 mètres de hauteur dans un arbre entre deux branches. Le mâle de 2ème année, conserve au printemps, une bande brune hivernale gris-brun sur la nuque. Le haut de sa tête est bleutée. La femelle et les jeunes sont de tons brun jaunâtre terne, avec le croupion verdâtre. Les parties blanches de ses ailes et de sa queue le distingue du Moineau domestique. Le Pinson des Arbres est friand de graines de tournesol et de maïs et de graise "végétale" mais surtout pas de graisse de palme ! Il vit 14ans.


- LE CORBEAU FREUX :


Le Corbeau Freux fait partie de la Faune qui vit dans le département de la Somme, en région les hauts de France, en France. Le Corbeau freux, appelé aussi le « freux », fait partie de l'une des 4 espèces européennes du genre Corvus, de la famille des Corvidae. Les corbeaux freux sont des passereaux omnivores qui nichent en colonies. Le Corbeau Freux se différencie de la Corneille noire, qui possède la même taille, par son bec dénudé et plus fin, en forme de poignard, et se trouve couvert d'une peau nue, de couleur grise ainsique sur les lores. La poche jugulaire, située à la base du bec, lui sert au transport des aliments. C'est un oiseau très intelligent et opportuniste qui gagne à être connu. Il est très sociable. Le Cobeau Freux se reproduit en colonies. De nombreux nids sont visibles en haut des plus grands arbres. Cet oiseau mesure de 41 à 49 cm de longueur et pèse de 370 à 545 g pour une envergure de 81 à 94 cm. Il peut vivre 20 ans. Le Corbeau freux se laisse apprivoise et possède de nombreuses qualités : intelligence, goût du jeu, sociabilité et fidélité en amour. Le couple reste uni jusqu'à la mort ! Les plus résistants parviennent ainsi à fêter leur noces de perle (30 ans) On le différencie de la Corneille par les reflets bleutés et pourpres de son plumage. Il est un peu plus gros que la Corneille. On reconnait le Corbeau Freux par la couleur claire, ou blanchâtre de son bec sans plumes, qui ne prolonge pas son crâne pointu, qu’il se déplace sur le sol en marchant en se dandinant, par les reflets verts, bleuâtres, violets ou métalliques de son plumage et par sa queue pointue. Très joueurs, les Corbeaux Freux aiment grimper haut dans le ciel pour se laisser tomber comme une pierre, à 200 km/h, où ils enchaînent les pirouettes, vols sur le dos et autres figures étonnantes. Le Forbeau Freux a un cri nasillard. On dit qu'il coasse.


=== LES PHOQUES DE LA BAIE DE SOMME ===


- LE PHOQUE :


Vous serez surpris de découvrir des familles entières phoques en Baie-de-Somme ! Depuis un mois, une surveillance de ces animaux a été mise en place. On trouve dans la Baie de Somme, deux espèces : le Phoque Veau-Marin et le Phoque Gris. Sachez que l'on peut les observer mais en restant à 300 m de distance pour ne pas les effrayer. Il est interdit d'approcher ces phoques à marée basse, sous peine d'amende.



On a dénombré 211 phoques veaux marins et 51 phoques gris dans la Baie de Somme. Attention ! Ne vous aventurez pas sans guide car la Baie de Somme reste dangereuse, à cause de ses marées, qui surprennent les imprudents, à la vitesse d'un cheval au galop.

Il existe encore beaucoup d'autres espèces à observer dans la Baie de Somme mais, ce jour là, le temps m'a manqué, malgré mon désir de rester à les observer. Mais, promis, un jour prochain, je reviendrai ! La Somme est une belle région que l'on ne peut oublier !

Mis à jour le 13/04/2018

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-12/07/2018 - Tous Droits Réservés