LA PORTE DE BRETAGNE
A PERONNE
(80200)
DANS LA SOMME

par "Marie51"



Marie51 vous emmène dans la Somme, dans la jolie ville de Péronne, dans le département de la Somme, en région les Hauts d France, en France, pour y découvrir la Porte de Bretagne. Cette porte et les remparts qui l'entourent sont les derniers vestiges des anciennes fortifications de Péronne.



Autrefois, Péronne était une ville frontière, entièrement fortifiée, entre la France, la Flandre espagnole et l'Artois. Entourée d'eau, on ne pouvait accéder à la ville qu'en franchissant sa porte protégée d'un pont-levis.



Construite au début du XVIIe siècle, la Porte des Flandres prend son nom de Porte de Bretagne, comme le faubourg qui la prolonge, par la vox populi.



C’est par là que l’on se dirigeait vers le Nord, dans la direction du Mont Saint-Quentin, fondé par Saint Fursy, au VIIe siècle et longtemps administré par les Irlandais ou les «Brittons».

On finit par confondre le lieu et ses fondateurs. Actuellement, elle se présente telle qu’elle était à l’époque d’Henry IV.



Péronne comptait à une certaine époque trois portes :

* La Porte de Bretagne
* La Porte de Paris
* La Porte St Nicolas



Celle-ci, située près du château, était fortement endommagée. Elle fut donc détruite, à cause des travaux jugés trop onéreux. Il ne restait que deux issues, formant un étroit couloir où passait tout le trafic de la route des Flandres.



A la fin du XVIe siècle, d'importantes réparations s'imposèrent à la Porte Saint sauveur. La chaussée étant défoncée, le pont-levis devait être entièrement refait.



De plus l'accroissement du trafic exigeait une transformation totale de cette porte. Il n'était donc pas possible d'interrompre complètement la circulation pour une durée aussi longue.

Le seul moyen était d'ouvrir une nouvelle porte sur laquelle, les ouvriers pourraient travailler librement.



Une fois les travaux terminés, la Porte Saint Sauveur sera remplacée par des remparts.



C'est ainsi que fut construite la Porte de Bretagne qui explique sa position excentrée par rapport à la route.

La Porte de Bretagne date du XVIIe siècle. Elle comprend deux pavillons rectangulaires, indépendants l'un de l'autre qui laissent, entre eux, un espace à ciel ouvert.

- Sur le pavillon extérieur, on remarque les armoiries de Péronne sculptées, dans la pierre.



- Sur le pavillon extérieur, face à la ville, outre sa date de construction, un petit réduit abritait autrefois une statue de la Vierge.

Un pont-levis permettait en cas de siège, d'isoler la ville entièrement. Ce système ingénieux reste encore en état de fonctionner, encore de nos jours.



Au cours de la Guerre 1914-1918, la Porte de Bretagne va subir de sérieux dommages, mais les Monuments Historiques ont assuré sa restauration et depuis, elle se présente telle qu'elle était à l'époque du Roi Henri IV.





La Porte de Bretagne et ses pavillons seront restaurés et classés Monuments Historiques en 1925 et 1944.



* Un grand "Merci" à l'aimable jeune femme de l'Office de Tourisme de Péronne pour ces explications et sa documentation remises, si gentiment. Son accueil agréable, souriant et instructif mérite d'être indiqué au Public !

N'hésitez pas à lui rendre visite pour mieux découvrir Péronne et sa région...


Mis à jour le 25/11/2011


Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés