LA FAUNE DU TARN ET SES MAMMIFERES
(81)

par "Marie51"



Marie51 vous entraine à la découverte de la Faune du Tarn, qui y vit, en région Occitanie, en France, comme le Castor qui a refait un retour alors qu'il avait disparu, de cette région, depuis plusieurs années. Marie51 va vous dévoiler les animaux que vous pourrez croiser, au cours de vos balades ou durant vos vacances, comme les Mammifères, les Oiseaux, les Poissons et les Insectes. Sur cette page, nous allons découvrir les Mammifères que vous pourez croiser.


== LES MAMMIFERES DU TARN ==


- La BREBIS DE LACAUNE :

CC BY-SA 3.0

Parmi la Faune du Tarn, vous découvrirez la Brebis de Lacaune, dans le département du Tarn, en région Occitanie, en France. L'activité économique principale est centrée sur la charcuterie et les salaisons, avec un abattoir sur place et l'élevage de ces brebis. Lacaune a donné son nom à une race de brebis (La Brebis de Lacaune) riche en lait, servant à la fabrication du Fromage de Roquefort.


- LA BELETTE :

CC BY-SA 2.0

La Belette fait partie des petits mammifères, qui vivent dans le Tarn, en région Occitanie, en France. C'est le plus petit mammifère d'Europe, d'une taille d'environ 20 cm, pour environ 100 grammes. La Belette est un carnivore, de la famille des Mustelidae. Elle a plusieurs noms : Belette d'Europe ou Mustela nivalis, Belette pygmée, Petite Belette, et Belette. La Belette est facilement confondue avec l'Hermine. Celle-ci est cependant un peu plus grosse, et la limite des couleurs sur les flancs est moins nette et plus irrégulière chez la Belette que chez l’Hermine. De plus, l'hermine a le bout de la queue noir, ce qui n'est pas le cas de la Belette. Contrairement à l'hermine, la Belette garde son pelage brun, durant l'hiver. Elle possède aussi une petite tache brune, sous la joue, dans son pelage blanc. La Belette mesure de 17 à 27 cm (le mâle étant plus grand que la femelle). La femelle pèse environ 65-90 grammes, contre 90-125 grammes pour le mâle. La belette a un long corps fin, qui lui permet de se faufiler dans un trou pas plus gros qu'une pièce de 2 euros. Son pelage est brun sur le dos et blanc sur les parties inférieures. Sa queue est courte. La Belette consomme surtout de petits rongeurs (campagnols, mulots, entre autres). Elle complète son régime par de petits serpents, des oiseaux, des œufs, des lapins et, plus rarement, des batraciens. Son physique est adapté pour poursuivre les rongeurs jusque dans leurs terriers et galeries. Ses courtes pattes, son corps svelte et sa tête étroite lui permettent de se glisser dans les crevasses et fissures les plus étroites, interdisant tout refuge à ses proies. Ses proies sont tuées d'une morsure, qui disloque les vertèbres cervicales. La Belette peut tuer des proies bien plus grosses qu'elle, comme les lapins, par strangulation et perte sanguine, conduisant à un arrêt cardiaque. En période d'abondance, il est fréquent que la Belette ne consomme qu'une partie des proies tuées. A la fois diurne et nocturne, la Belette mène une vie frénétique. La belette doit ainsi consommer chaque jour l'équivalent d'un tiers de son poids pour survivre. Elle ne peut rester, sans manger, plusieurs heures. La gestation dure 35 jours, les dernières portées naissant en septembre. Les petits pèsent entre 1 et 3 grammes. Si la nourriture est abondante, la femelle peut avoir, 2 portées, de 4 à 9 petits. Le mâle n'intervient pas dans l'éducation des petits. Cette tâche incombe à la femelle, qui s'épuise : elle doit mener à bien sa grossesse, produire du lait en quantité suffisante, garder ses petits au chaud et se nourrir elle-même. Les principaux dangers qui guettent la Belette sont la disparition de son habitat, le manque de nourriture, les parasites (vers appelés l’ascaris), l'empoisonnement (dont les pesticides) et les prédateurs (renards, chats, chien, chouettes, rapaces, et l'Humain.


- LES SANGLIERS :


Les Sangliers font partie de la Faune qui vit dans le département du Tarn, en région Ocitanie, en France.


* LE BLAIREAU EUROPEEN :
Peter Trimming
CC BY 2.0

Le Blaireau Européen partie de la Faune qui vit dans le département du Tarn, en région Occitanie, en France. Le Blaireau européen porte le nom scientifique de Meles meles. C'est la plus grosse espèce de Mustélidés d'Europe. Trapu et court sur ses pattes, il peut atteindre 70 cm de long (90 cm avec la queue, qui mesure 20 cm environ), pour 25 cm à 30 cm au garrot et pèse 12 kg à 20 kg maximum. C'est un animal fouisseur, qui sait construire de vastes galeries familiales. Il est très reconnaissable aux bandes longitudinales noires qu'il porte sur son museau blanc. Ce blaireau vit potentiellement dans presque toute l'Europe et une grande partie du nord de l'Asie centrale et du nord, au sud du cercle polaire jusqu'à 2 000 m d'altitude en France. Cettte espèce est apparue il y a environ 800 000 ans. Il est reconnaissable aux bandes longitudinales noires qu'il porte sur le museau et qui couvrent ses yeux noirs jusqu'aux oreilles. Le reste du pelage est gris, noir sous le ventre et les pattes. La mue se déroule à l'automne. Le Blaireau européen est d'aspect massif et court sur pattes, avec un corps allongé et une croupe plus large que les épaules, il peut faire penser à un petit ours, doté d'une queue touffue.
La femelle est un peu plus petite que le mâle. Il a une mauvaise vue, mais une ouïe fine et surtout un très bon odorat. Deux glandes anales produisent des sécrétions odorantes utilisées pour marquer son territoire et ses congénères. Le dessus du crâne porte une forte protubérance caractéristique des crânes de nombreux carnivores, la crête sagittale, qui résulte de la soudure de l'os pariétal. Ses pattes robustes et pourvues de solides griffes ainsi que sa tête petite et d’allure conique évoquent une adaptation à une vie fouisseuse. Ses pattes puissantes lui permettent de courir à des pointes de 25 km/hre à 30 km/hre. Son espérance de vie est de 15 ans à 20ans en captivité, mais elle est bien moindre dans la nature, où 30 % des adultes meurent, par an, davantage chez les mâles, d’où la prépondérance des femelles. 30 à 60 % des jeunes meurent dans leur première année, de maladie, de famine, de parasitose, ou chassé par l'Homme, le lynx, le loup, le chien, le renard, le grand-duc, l'aigle, ou d'infanticide animal. Le Blaireau est sensible à la rage et à la tuberculose bovine, très répandue en Grande-Bretagne et en Irlande.


* LE CASTOR EUROPEEN :
Klaudiusz Muchowski

Le Castor Européen partie de la Faune qui vit dans le département du Tarn, en région Occitanie, en France. Le Castor d’Europe, Castor commun ou Castor d’Eurasie est un mammifère de la Famille des Castoridae. C’est le plus grand des rongeurs aquatiques autochtones d’Eurasie et de l’hémisphère nord. Il y a 2 espèces du castor en Europe, hors de la Russie, en 2003. Les populations nordiques ont un pelage généralement plus foncé qu’au sud. Bien que maladroit hors de l'eau, le Castor d'Europe collecte sa nourriture jusqu'à 15-30 m de la berge, même en hiver. Quand il nage en surface, les narines, les yeux et les oreilles du Castor d'Europe restent émergés. Ses yeux très latéraux lui procurent un large champ de vision. En été, outre des plantes aquatiques et palustres, le Castor d'Europe mange des herbacées et des fruits à proximité de l'eau. Ici, une mère et son petit (dans le Tayside en Écosse où le castor fait l'objet d'une réintroduction, depuis 1995. Le Castor d'Europe passe beaucoup de temps à transporter des branches pour construire sa hutte ou son barrage ou provisionner sa nourriture d'hiver. La marque la plus visible du Castor est le barrage fait de bois et de terre qu'il construit, pour maintenir l'eau. L'origine remonte à 54 Millions d'années.


* LE CERF ELAPHE :

* LE CHEVREUIL :

* L'ECUREUIL ROUX :

* LA FOUINE :

* L'HERMINE :

* L'ISARD DES PYRENNES :

* LA LOUTRE D'EUROPE :

* LE LAPIN DE GARENNE :

* LE LIEVRE D'EUROPE :

* LA MARMOTTE DES ALPES :

* LA MARTRE :

* LE MOUFLON MEDITERRANEEN :

* LE PUTOIS :

* LE RAGONDIN :

* LE RAT MUSQUE :

* LE RENARD :

* LE SANGLIER :

* LE VISON D'EUROPE :


* LE HERON CENDRE :
de Marek Szczepanek
CC BY-SA 3.0

Le Héron est un oiseau appartenant à la Famille des Ardéidés qui fait partie de la Faune vivant dans le Tarn, en région Occitanie, en France. Ce sont des échassiers de taille moyenne à grande, se caractérisant par un cou long et grêle, replié en forme de « S ». Leur bec est jaune orangé, allongé et conique en forme de poignard. Les hérons vivent dans les zones humides, les plans d'eau (lacs ou étangs) et les cours d'eau, se nourrissant de batraciens, poissons ou rongeurs. Le petit du héron s'appelle le héronneau. La famille des ardéidés comprend aussi les aigrettes ainsi que les butors et apparentées : crabiers, bihoreaux, savacou, onorés et blongios; dont certaines espèces sont également qualifiées de hérons. Le héron niche dans une héronnière. Celle-ci est le plus souvent installée dans des bois et bosquets au sein de zones humides ou à proximité. Le Héron consomme des proies aquatiques, comme des poissons, des amphibiens et des insectes. Toutefois, certaines se nourrissent en grande partie de proies terrestres (petits rongeurs et de petits oiseaux) toute l'année ou durant une partie de l'année.



Sur une prochaine page, vous allez découvrir les Oiseaux du Tarn....


Mis à jour le 14/01/2021


Marie51



Retour



www.mes-ballades.com12/07/2007-26/11/2021 - Tous Droits Réservés