LA FLORE
EN SEINE SAINT-DENIS
93

par "Marie51"


Nous restons quelques jours dans le département de la Seine-Saint-Denis, en France et, partons, cette fois-ci, à la découverte de sa flore abondante.

- LE SORBIER DES OISELEURS :



Le sorbier des oiseleurs est un arbre pouvant atteindre jusqu'à 15 mètres de hauteur. Il peut vivre 120 ans ! On le trouve près des forêts d'épicéas. Il est cousin avec le cormier.
Il fleurit en mai-juin et donne de belles baies rouges à la fin de l'été. L'hiver, c'est un garde-manger fort apprécié des oiseaux affamés.

- LA MURE ET LA FLEUR DU MURIER :


Le murier comporte des fruits délicieux qui servent à faire de savoureuses confitures. On élève aussi des vers à soie dans les muriers.

- LA FLEUR DU PISSENLIT :


Le pissenlit sert à faire un plat chaud composé de pissenlit (non fleuri) avec des lardons et des pommes de terre agrémenté de crème fraiche.
On trouve aussi dans la région, une confiture de pissenlit délicieuse. Sachez qu'il faut environ 300 pissenlits pour faire un pot.

- LA FLEUR DE LA ROQUETTE SAUVAGE :


Si la feuille de la roquette est savoureuse en salade, il vaut mieux éviter de croquer les feuilles de la croquette sauvage dont l'amertume vous fera grimacer.


- LA FLEUR DE L'EGLANTIER :



- LES FLEURS DU TILLEUL :


Saviez-vous que l'on peut faire de la gelée de tilleul ? C'est une spécialité culinaire de la Seine-Saint-Denis. En médecine, les fleurs du tilleul servent à faire des infusions, qui apportent le sommeil et détendent les enfants ou adultes nerveux.


- LE NOISETIER :



- LE FIGUIER :


Mise à jour le 2.08.2014

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés