LA FLORE
DANS LA MEUSE
(55)

par "Marie51"



Après la découverte de la faune dans la Meuse, en région Lorraine, Marie51 vous emmène à la découverte de la flore de la Meuse, particulièrement intéressante et diversifiée, surtout en cette période de printemps.


- LE LIERRE :


Le Lierre fait partie de la flore dans la Meuse qui pousse partout, s'accroche grace à ses nombreuses racines et, se montre très résistant très bien en cas de sécheresse, dans la Meuse. Un peu de pluie et le voila qui repart de plus belle.
Si vous avez un arbre auquel vous tenez, empêchez le lierre de l'envahir, en l'arrachant rapidement, car il finira par le faire mourir.


- LE BLEUET :


Le Bleuet fait partie de la Flore, que l'on voit dans la Meuse, en région Grand-Est, en France. Le Bleuet refait sa réapparition dans les campagnes de la Meuse et le long des champs, depuis l'interdiction de nombreux pesticides. Cette petite fleur à la couleur bleutée avait pour particularité de soigner l'inflammation des yeux de façon naturelle. Faites bouillir un peu d'eau puis plonger les fleurs de fleuets dedans et laisser macérer. Filtrez puis mettez votre flacon dans le frigidaire.


- LE PISSENLIT :


Le Pissenlit fait partie de la Flore, que l'on voit dans la Meuse, en région Grand-Est, en France. Le Pissenlit est aussi appelé la Dent de Lion. Il est très recherché avant sa floraison pour être cuisiné. Sa fleur sert à faire de succulentes confitures. On le recommande comme désintoxiquant du sang et draineur de l'organisme. Il nettoie notre corps en période de changement de saison. Il permet alors d'éliminer les toxines accumulées et la rétention d'eau. C'est une mine d'or en vitamines, minéraux et oligo-éléments. Il a des vertus dépuratives et digestives, améliore l'état de la peau, soulage les hémorroïdes et les douleurs rhumatismales. Les feuilles de pissenlit se mangent crues, en salade ou cuites à la façon des épinards.



- LA SALICORNE DE LORRAINE (espèce protégée):

CC BY-SA 3.0

La Salicorne de Lorraine fait partie de la Flore, que l'on voit dans la Meuse, en région Grand-Est, en France. Sa présence révèle l'existence de sources salées, souvent très proches. Les mots "sel et corne" forment son nom. Ses rameaux en forme de corne contiennent du sel, mais également du chlore, de l’iode, du calcium et de la vitamine C. Aujourd’hui, la Salicorne bénéficie d’une protection dans le pays du Saulnois. Il s'agit de plantes annuelles, basses, charnues, qui croissent sur des sols riches en sel marin (chlorure de sodium. Elles sont constituées de rameaux cylindriques qui semblent articulés et sont terminés par un épi fertile. Les feuilles sont réduites de gaines opposées deux à deux. On s'en sert toujours aujourd'hui pour produire de la soude végétale, qui était autrefois utilisée pour la fabrication du savon et qui entre encore aujourd'hui dans la composition du savon d'Alep. La soude provenant de la combustion de la salicorne servait aussi à produire du verre (d'où le nom anglais de la salicorne, glasswort). Aussi, au XIVe siècle, on raconte que les verriers déplaçaient leurs ateliers en fonction des zones de pousse de cette plante herbacée si étroitement liée à leur métier.


* L'IBERIS DE VIOLLET :
de Bouba
CC BY-SA 3.0

Parmi la Flore connue dans la Meuse se trouve aussi l'Ibéris de Viollet. Iberis est un genre constitué de 50 espèces de plantes herbacées ou d'arbrisseaux de la famille des Brassicaceae. Ces plantes sont originaires de la région méditerranéenne, de l'Italie à la Perse. Certaines espèces sont cultivées comme plantes d'ornement partout dans le monde et se sont naturalisées, dont en Grande-Bretagne et en Amérique du Nord. Les fleurs de l'Ibéris sont blanches ou violettes. Ces plantes sont proches du genre Thlaspi. Certaines espèces ayant été classées successivement dans l'un ou l'autre genre. Ce genre a donné son nom à la Piéride de l'Ibéride, papillon dont la chenille apprécie certaines espèces du genre.



- LA CHICOREE SAUVAGE :


La Chicorée Sauvage est une plante qui pousse dans le département de la Meuse, faisant partie de sa Flore, en région Grand-Est, en France. La Chicorée sauvage appelée aussi Chicorée amère ou Cichorium intybus L. est une espèce de plantes herbacées vivaces, de la famille des Astéracées. C'est une plante herbacée robuste, plus ou moins pubescente, vivace, de 40 cm à 1 m de haut. La racine est pivotante et charnue. La tige unique, très rameuse, velue, à rameaux rigides, résistante au vent, minces, formant avec elle un angle obtus, présente des feuilles basales en rosette profondément découpées (roncinées) en lobes écartés ou renversés, semblables aux feuilles de pissenlit, des feuilles intermédiaires entières lancéolées, embrassant la tige, et des feuilles supérieures réduites à des bractées. Ces feuilles sont très velues sur les nervures principales. Toutes les parties de la plante produisent un latex blanc et sont amère. Les inflorescences sont des capitules formées de fleurs ligulées, bleues, poussant souvent directement sur la tige voire à la base des ramifications. Ces capitules s'étalent par temps ensoleillé et se referment la nuit ou par temps couvert (phénomène de photonastie). La période de floraison va de juillet à septembre. La pollinisation est entomogame et autogame. Les fruits sont des akènes à aigrettes avec des graines à dissémination barochore. Elle est à l'origine de salades comme la barbe de capucin. Il faut prendre garde de ne pas confondre cette espèce cultivée avec l'espèce proche : la Chicorée endive qui donne les chicorées frisées et chicorées scaroles. Elle fait partie des plantes dont la culture est recommandée dans les domaines royaux par Charlemagne dans le capitulaire De Villis (fin du VIIIe ou début du IXe siècle).


* LES FLEURS DU BUIS :
Didier Descouens
CC BY-SA 3.0

Bien introduit en France, un peu partout en France, le Buis se plait parfaitement dans le département de la Meuse, en région Grand Est, en Ftrance. Il sert d'ornement dans les jardins et se taille facilement. Buxus (les buis) est une plante dicotylédone de la famille des Buxacées qui regroupe environ 90 espèces. Le Buis commun ou Buis toujours vert (Buxus sempervirens) est une espèce d'arbustes à feuilles persistantes du genre Buxus à l'odeur caractéristique, de la famille des Buxacées, qui peut atteindre une hauteur de 5 à 6 mètres. Il produit au printemps des fleurs axillaires de petite taille, sans intérêt décoratif. Les abeilles aiment visiter en automne, ses fruits, au suc très sucré. Pour bouturer, on prélève de septembre à mars des branches de 10 à 15 cm de longueur dont on défolie les deux tiers inférieurs qu'on plante dans le sol jusqu'aux premières feuilles en protégeant du plein soleil. Les boutures prélevées en août forment des racines avant l'hiver. La deuxième année, on transplante dans un pot de taille supérieure en maintenant l'ombre et l'humidité toute l'année. Enfin, la transplantation est mieux réussie lorsque l'enracinement est bien dense.



- L'HERBE AUX YEUX BLEUX :

CC BY-SA 3.0

L'herbe aux yeux bleux fait partie de la Flore ui pousse dans le département de la Meuse. Sisyrinchium montanum aussi appelée l'Herbe aux yeux bleus ou Bermudienne des montagnes, c'est une plante herbacée vivace, de la Famille des Iridaceae originaire d'Amérique du Nord. Elle se présente en touffes fournies, avec des feuilles étroites, ressemblant à celles de l'iris, avec de nombreuses fleurs bleues. Ele est plus connue sous le nom de « Petites Fleurs aux Yeux Bleus ». Introduite accidentellement en France, elle abonde en forêt d'Argonne, où on l'assimile à la flore typique des anciens lieux de guerre ou marquant les couloirs de passages d'armées.



* L'orobranche

* orchydee cephalanthere rouge


Mise à jour le 4.04.2020

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com12/07/2007-26/11/2021 - Tous Droits Réservés